Membres du voyage

theo_web

Théophile Bellintani est un passionné. De montagne, depuis bébé où il passait ses étés allongé dans l’écrin d’un petit hameau de montagne (à moins que ce ne soit un petit hameau des Écrins !) et le reste du temps en Chartreuse. Il a eu la chance d’avoir au lycée une option montagne qui lui fit découvrir un grand nombre de sports de montagne, et d’améliorer sa pratique pour une autonomie qui lui permet aujourd’hui d’emmener avec lui amis, amies, et violoncelle… Car passionné, il l’est tout autant pour la musique ! Étudiant en musicologie à Grenoble, il jongle entre une chorale, ses cours, le passage de son CAPES et sa pratique personnelle et originale, l’emmenant parfois à jouer pour des sommets !

Pascal Ferren est féru de pascalmontagne et de l’histoire de ceux et celles qui ont voulu grimper dessus, depuis son plus jeune âge. Ayant lui-même une pratique amateur de l’alpinisme, il se plaît à croire que cette discipline ressemble à un exercice éthique autour des notions d’engagement et de responsabilité. Après des études de philosophie, il s’est exilé en Touraine où il travaille à l’accompagnement de projets artistiques en lien avec l’aménagement territorial.

Photo nino

Nino Gatefin-Duc, jeune cabri Trièvois amoureux inconditionnel du Mont-Aiguille, est avant tout un grand fan de rap, et pour faire original, de la Montagne bien sûr ! En équilibre sur une Highline, pendu par quelques doigts sur des réglettes abominables, grelottant dans le froid un piolet entre les dents, ou sur les carres de son compagnon splitboard, il se donne à cœur joie dans cette pratique qui lui fait vivre méditation, dépassement de soi, solidarité, et instant présent. Bien qu’étant étudiant ingénieur (rigoureux et sérieux, si si !), il adore quand l’aventure prend des tournants imprévisibles, toujours dans la bonne humeur ! Après un an en exil dans les Andes, il vient rejoindre son fidèle ami de cordée pour le Tour de l’Isère pendant l’été.

Michèle Duc, (Houston du Trièves) :Michele - le tour de l'Isère « J’ai choisi de m’impliquer dans le Tour de l’Isère car nous partageons des valeurs communes autour de la transition et du voyage à pieds. L’idée du collectif m’enthousiasme et j’ai envie de proposer mon aide en me sentant  petit bout d’un grand tout. Je trouve ce projet à la fois simple (partir à pieds de chez soi et rentrer à pieds) et audacieux (l’aventure est réelle, la difficulté certaine) et l’envie me vient de vous voir nous rejoindre. »

Pres TIOriginaire du Vercors, Matthieu GIUSTINI partage ses journées entre les cours dans le domaine des énergies renouvelables, les sorties en montagnes, le développement d’une monnaie locale et les apéros au PPM ! Il a été sur la frontière une bonne partie de l’été.

photo marika

Grenobloise et bercée par les randonnées et le ski depuis l’enfance, Marika Imbert est rapidement tombée amoureuse de la montagne de ses parois verticales, ses pentes enneigées et des arêtes effilées. C’est donc naturellement qu’elle a continué à l’approcher, la découvrir et l’appréhender de toutes les manières possibles, escalade, ski de randonnée alpinisme, vélo, parapente. Par ailleurs, prof de SVT, elle aime partager et transmettre mes passions, la science, la nature, le sport et la montagne. Ce projet du Tour de l’Isère l’a donc de suite séduite par ses différents aspects qui sont en commun accord avec ses valeurs et ses activités.

photo ClemmyClemmy Argoud est étudiante en musique à Grenoble. Saxophoniste aussi passionnée que douée, ce n’est pourtant pas dans les salles de cours qu’elle se sent le mieux : entre slack, ski ou rando, la voilà partie vivre l’aventure à chaque instant ! Elle prendra dans ce projet  le rôle de  « Houston du Nord-Isère », étant malheureusement obligée de rester tranquille suite à un accident cet hiver. La montagne est l’environnement où s’inspirent et se développent ses passions, et ce projet lui permet, en plus de les vivre, de pouvoir les proposer à ceux qui n’ont pas la chance de pratiquer ce milieu !

Charlie Rivoire est accompagnateur en DCIM100GOPROmontagne, animateur nature, cordiste et surtout passionné de montagne dans les grottes, les cascades, sur les parois, au fil des arêtes et sur les sentiers. Parce que l’Isère est le plus beau territoire du monde, parce qu’il partage totalement les objectifs du projet et qu’il a grand plaisir à contribuer à cette aventure sportivo-humano-militante !

photo samuelSamuel Audéoud est étudiant à Chambéry. La montagne, ça l’a tellement gagné qu’il a poussé le vice jusqu’à en faire son sujet d’étude. Les glaciers, les cailloux et les torrents le passionnent ! Il est souriant, insouciant, inconscient, enthousiaste. Tout ce qu’il faut pour le Tour de l’Isère ! Il adore crapahuter dans les montagnes, peu importe si c’est en courant, en skiant, en grimpant ou en marchant. Il a accompagné Théophile et son violoncelle l’été dernier dans les Écrins, et récidive cette année sur le Tour de l’Isère ! Les valeurs autant sportives qu’humaines du projet l’ont convaincu.

Philippe Burtschell,Photo Philippe étudiant grenoblois et passionné de montagne; il aime la parcourir en courant, marchant, roulant, skiant, grimpant, ou bien encore plus récemment en volant. Elle est pour lui un lieu de multiples découvertes, déjà celle de la nature et de sa magie, ensuite de soi par l’effort, les objectifs que l’on se fixe, le temps pris pour soi ! Et enfin des autres, de ses amis, où la montagne représente un lieu parfait pour passer du temps ensemble, faire équipe et vivre à plusieurs ces moments qu’on n’oubliera pas de si tôt !  Convaincu qu’il faut se mettre en route sans attendre vers les projets qui nous tiennent à cœur, oser faire plusieurs pas au dessus de la dégaine, il se met à la disposition du Tour de l’Isère comme compagnon de route et soutien logistique sur le chemin de Théophile et de son équipe. Une aventure pleine de défis, de disciplines et de principes dans lesquels il se retrouve, et qui le motivent à faire de ce Tour une réalité !

BENBaroudeur des temps modernes et amoureux de notre région montagneuse qui en fait pâlir plus d’un dans le monde entier, Benjamin Chauvin aime se laisser entraîner au gré des envies et du temps dans des coins reculés, loin du peuple grouillant des villes. Il aime se retrouver dans le silence et la beauté des montagnes, pour se dépasser, partager et retrouver un peu de sérénité et de méditation. Il aime s’engager dans des aventures de tout genre, d’une journée, d’un week-end ou bien plus, et le risque ne lui fait pas peur !

Blandine Masse-Navette est Chartrousine. photo blandine« Ce projet du Tour de l’Isère je le suis de loin, de près, depuis presque 2 ans. Convaincue qu’être au cœur de son territoire et le faire vivre de façon participative en respect de l’Humain et de la Terre est primordial, je veux aider ce voyage au long court en déplacements dit doux dans l’esprit coopératif qu’il est par la pluriactivité de chacun(e)s. Petites mains d’arrière plan je serai de cette magnifique aventure Humano-Sportivo-Militante comme dit Charlie !»

loic_web

Loïc Pennamen, est un développeur web qui passe sa vie à s’égarer sur les routes et chercher les expériences les plus éclectiques que la vie puisse offrir. Il a passé une dizaine d’années dans les montagnes de Savoie à s’essayer à toutes les disciplines que les occasions lui permettaient. Le Tour de l’Isère lui étant tombé dessus par hasard au détour d’un sommet, il s’est pris d’affection au projet et participe ponctuellement comme soutien technique.

Djé

Jérome Gabos aime la liberté offerte par les grands espaces qu’offrent les montagnes, leur pureté, et il s’adonne à parcourir avec contemplation et simplicité les coins encore sauvages qui nous entourent, comme pour feuilleter un grand livre ouvert. Dans une période de transition de sa vie et de réflexion, il a trouvé dans le Tour de l’Isère des valeurs qu’il a envie de cultiver et partager, pour mieux vivre en lien avec une Terre vivante (y compris les Hommes) et pas seulement vivre sur Terre voire coupé du Monde.

Partenaires

Le projet a été présenté à de nombreuses structures associatives reconnues et a bénéficié d’un enthousiasme encourageant. D’ores et déjà, nous pouvons compter parmi nos soutiens les organismes suivants:

logo-FranceBleu-Isere

MWlogo mountain rider

pow_logo_blue_big

LogoNaturaCimesbis (1)

b_1_q_0_p_0

 

Financeurs

Le Tour de l’Isère est soutenu par différents organismes, et nous les en remercions chaleureusement. ils portent eux aussi des valeurs de transitions, en accord avec la philosophie du Tour. Parmi eux :

Biocoop     Signature officielle Grenoble Montagne    logo_federationclubalpin_couleur Grenoble-AlpesMetropole-noir Bloc-marque-Alpina-quadri-vect NATURAVELO_logo_site            vertical      logo_fodacim_coul_nom

Et un grand merci aux contributeurs du financement participatif …

Serge Mang-Joubert, Sandrine Payen, Isabelle Bourguignon, Rachel Gidde, François Richaud, Olivier Dodinot, Eve Dallamaggiore, Lola Stackler, Corinne Saurat, Fabrice Collinse, Tybald Jaud, Felix Juillaguet, Sarah Minelli, Bernard Boillot, Jonathan Cistac, Axel Graner, Jean-Michel Desai, Vicki Bernard, Laure Bregeon, Xavier Coquelet, Hervé Julien, Nicole Potard, Raphaël Colmet, Cécile Palmier, Lucile Descotes, Laurence Humbert, Alain Rivoire, Christine Mottet, Michèle Duc, Marika Imbert, Laura Fourgeaud, Philippe Faucheux, Paul Billon-Grand, Jean-François Pepillo, Yvonne Damezin, Josette Rousset, Jean-Guy Bidaud, Mr Lindron, Elise Pauthier, Jean et Michel Budillon-Rabatel, Danielle et Yves Legall, Claire Morinchi.

Les personnalités suivantes soutiennent le projet :

Pour ses valeurs, cette nécessité, aujourd’hui, de réapprendre une vie où le temps redevient Humain, et non une valeur marchande, où l’autre est un compagnon, quelqu’un avec qui nous tissons un bout de notre vie, où notre vie elle-même devient l’expérience du changement, un voyage de transition à elle seule ! Certains d’entre eux prendrons même peut-être part à l’aventure !

Et nous les en remercions du fond du cœur !

Publicités