La transition au cœur du projet !

On vous en parle depuis le début de ces transitions ! Transition d’alimentation, de transports, d’approche de la montagne, de la notion de temps, de mode de vie, …

Et nous, comment on la vit ? Quand ?

Au quotidien !! Il y a plusieurs phases dans la réalisation du Tour de l’Isère. Celle qu’on voit sur le site, l’avancée de la cordée, qui mange bio, local et de saison, grâce à la Biocoop de Voiron, et à Alpina, notamment. Qui n’utilise que la force de ses jambes, et celle des transports en commun. Qui se couche avec le soleil, économise l’énergie du corps, de l’esprit… et du téléphone !

Mais derrière, il y a toute l’orga, on vous l’a déjà dit. Rien que ça déjà, c’est vivre la transition. Parce que c’est ensemble que s’invente demain, et pas chacun dans notre coin. Vivre le groupe, vivre un projet ensemble, c’est se confronter à la réalité d’un monde en commun, c’est goûter à la pluralité, la richesse de chacun. Ce n’est pas nouveau, mais c’est toujours d’actualité !

Et bien eux aussi, ils vivent la transition ! Il y a bien cette carte google, sur le site. Mais pour le reste, ils vont vous surprendre ! Pour eux qui, de derrière leurs ordinateurs, gèrent bon nombre de données, une quantité d’alternatives leur permettent de réaliser chaque tâche sans subir l’omniprésence des monopoles numériques.

Pourquoi choisir ces alternatives ? Google, Facebook, twitter, microsoft, … Tous ces noms bien connus proposent des services d’une qualité remarquable, sans cesse en progrès, répondant parfaitement à la demande (la créant peut-être ?), et … tout ça gratuitement. Justement, c’est ce gratuit qui permet tout le reste. Car ce que nous n’achetons pas, ils le prennent sur nos informations personnelles. vous trouverez plus d’informations ici.

Parce qu’un monopole est une dictature, encourager l’émancipation d’alternatives est un pouvoir que nous avons, nous, individus, pour briser les règles imposées par les grands. Nous avons choisi un certain nombre d’interfaces mises en place par Framasoft.

  • Framadate à la place d’un doodle, pour trouver une date qui convient au plus grand nombre.
  • Framacalc à la place de google doc pour éditer des tableurs en lignes, modifiables par tous en même temps.
  • Covoiturage-libre, La roue verte, Covoit’Oura, pour se déplacer en covoiturage sans passer par le monopole de blablacar.
  • Ecogine, comme moteur de recherche, dont le fonctionnement est expliqué ici, et qui reverse entièrement ses bénéfices à des associations environnementales (dont la liste est ici).
  • Une boite mail qui combat le contrôle social et la surveillance de masse, riseup.net, se bat pour une liberté d’expression.
  • Le projet du Tour de l’Isère n’a aucun compte à son nom sur les réseaux sociaux. Ce qui ne l’empêche pas d’y être cité !! Cette décision résulte d’une envie de lutter contre la consommation de sensations fortes, de la tendance « m’as-tu vu », et de l’incitation à un regard pervers sur la vie d’autrui que favorise le « mur », la « toile » où l’on affiche à tout va et devant tous sa vie privée… Bien sûr, le réseau social est un merveilleux outil, lorsqu’il est utilisé pour renforcer un lien social. Mais comme chaque outil, il a un mauvais tranchant, exacerbé par le profit que se fait l’entreprise à l’insu de l’utilisateur. Là encore il existe une alternative, où l’utilisateur garde le contrôle de ses données personnelles : Diaspora, ou framasphere.
Carte2015-animation
La carte bien imaginée de framasoft… !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s